liquider

liquider [ likide ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1520; de liquide
1Dr. Soumettre à une liquidation. Liquider un compte, une succession, une société. Liquider des biens : payer ses dettes en vendant une partie de son bien. ⇒ réaliser.
Fig. et cour. régler. L'Angleterre « résolue à liquider son vieux compte avec la France » (Bainville).
2(1866) Vendre (des marchandises) au rabais. Liquider le stock. Liquider huit mille kilos de sucre.
3(1931) Fam. En finir avec (qqn ou qqch.). Liquider une affaire, un différend. se débarrasser. Liquider un témoin gênant. éliminer, tuer. « Votre ancienne monarchie avait depuis longtemps liquidé la féodalité » (Romains). Par ext. Finir, terminer (qqch.). Liquider les restes. C'est liquidé, on n'en parle plus.
⊗ CONTR. Acquérir.

liquider verbe transitif (de liquide 2) Vendre un bien, le réaliser en argent liquide : Liquider des valeurs. Assainir une affaire de façon à régler ce que l'on doit et à récupérer ce qui est dû : Liquider un compte. Vendre des marchandises à bas prix, pour les écouler plus rapidement : Liquider un stock. Familier. Mettre fin à l'activité d'un commerce, d'une entreprise : Le marchand de chaussures liquide son commerce. Familier. Régler définitivement un problème, une situation, etc., souvent par des moyens énergiques : Liquider de vieilles querelles. Familier. Éliminer quelqu'un, un groupe en les supprimant physiquement : Liquider un adversaire politique. Familier. Consommer complètement un aliment ou vider un contenant : Liquider un plat, son verre. Procéder à une liquidation. ● liquider (synonymes) verbe transitif (de liquide 2) Vendre des marchandises à bas prix, pour les écouler plus...
Synonymes :
- bazarder (familier)
Familier. Régler définitivement un problème, une situation, etc., souvent par des...
Synonymes :
- se débarrasser
Familier. Éliminer quelqu'un, un groupe en les supprimant physiquement
Synonymes :
- anéantir
- démolir

liquider
v. tr.
d1./d Procéder, après en avoir fixé le montant, au règlement de. Liquider un compte. Liquider une succession.
Liquider une société commerciale: procéder, lors de sa cessation, au règlement de son passif, et, entre les ayants droit, au partage de l'actif résiduel.
d2./d Prendre les mesures nécessaires pour en finir définitivement avec (qqch). Liquider une affaire, une situation.
Fig., pop. Liquider qqn, le tuer ou le faire tuer.
d3./d Vendre au rabais (des marchandises, des biens) pour s'en débarrasser. Liquider un stock.

⇒LIQUIDER, verbe trans.
A. — DR. COMM.
1. Rendre liquide, régler en calculant l'actif et le passif. Liquider ses dettes. Donc une vingtaine de mille francs devrait passer chaque année à liquider le passif (DU BOS, Journal, 1922, p. 191).
Absol. Elle liquida promptement, et, toutes ses dettes payées, tant à l'État qu'aux particuliers, elle se trouva ruinée, c'est-à-dire à la tête de 75,000 livres de rente (SAND, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 56).
Emploi pronom., vx. Régler ses dettes. Mille écus me sauveraient. J'ai voulu me ranger, ne plus jouer, et, pour me liquider, j'ai fait un peu de chantage (BALZAC, Illus. perdues, 1839, p. 476).
Au fig. Se liquider de. S'acquitter de. Les deux amis résolurent d'y mettre fin en se liquidant des engagements qu'ils avaient pris (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 70).
Liquider (une pension, une retraite). Fixer le montant (d'une pension, d'une retraite). Sa pension de retraite ne tarderait pas à être liquidée sur le pied le plus avantageux (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 20).
Liquider une succession. Régler en déterminant l'actif et le passif d'une succession et les droits de chaque héritier. Trois ans après la naissance d'une fille, tous les grands parents de madame de Watteville étaient morts et leurs successions liquidées (BALZAC, A. Savarus, 1842, p. 4).
2. Réaliser en encaissant les créances et en payant les dettes. Liquider une affaire, son bien, sa fortune :
1. ... on est loin du roman imaginé par Herzl! Tous les juifs du monde, saisis d'une sainte allégresse, vendant leurs biens, liquidant leurs affaires, réalisant leurs capitaux pour retrouver en Palestine l'équivalent de ce qu'ils laissaient derrière eux!
THARAUD, An prochain, 1924, p. 164.
Emploi abs. Ma sœur avait un petit commerce de lingerie, à Besançon; elle a dû liquider pour des raisons de santé (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p. 1003).
3. Vendre, écouler des marchandises à bas prix. Liquider un stock; on liquide et on s'en va! V. bazarder ex. 1.
B. — Au fig., fam.
1. a) [L'obj. désigne un inanimé abstr.] Mettre fin à quelque chose (de manière énergique et définitive). Sans doute devaient-ils régler entre eux les conditions d'une rencontre destinée à liquider le petit différend de tout à l'heure (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 48) :
2. ... l'ineffable Klotz passait des Finances à l'Intérieur, comme si les mêmes gens qui avaient éprouvé sa fidélité ailleurs ne pouvaient compter que sur lui pour liquider cette agitation socialiste qui débordait par le pays contre les trois ans.
ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 291.
PSYCHOL. Même sens. Je dois subir avec indifférence les conséquences des transferts que j'opère, et les liquider au moment voulu (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 186).
b) [L'obj. désigne un inanimé concr.] Consommer rapidement, terminer. Un silence pour liquider les assiettes, et Linaire après avoir toussé de sourds sons posa la suivante question... (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 118).
2. Se débarrasser de quelqu'un, en le supprimant au besoin. Il venait de liquider quelques pilotes de la guerre du Maroc, habitués aux vieux avions et à l'ennemi sans défense (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 496). Je ne manquerais pas de liquider le directeur de cette compagnie (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 240).
Emploi pronom. Mettre fin à ses jours. Je suis sûr que Josette se serait liquidée : est-ce que je pouvais la laisser crever? (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 489).
Prononc. et Orth. : [likide], (il) liquide [-kid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1520 « régler en calculant l'actif et le passif, en percevant les créances et en payant les dettes » (Coustumes de Bordeaux ds Nouv. Coutumier gén., t. 4, p. 893); spéc. emploi abs. 1832 « réaliser ses biens » (SAY, Écon. pol., p. 528); 2. 1839 « régler définitivement une question, mettre fin à une situation » (BALZAC, Corresp., t. 3, p. 749 : Ces 6 volumes in-8 liquident un traité passé il y a un an avec MM. Souverain et Charpentier [éditeurs]); d'où « se débarrasser de » a) quelque chose 1866 (GONCOURT, Journal, p. 304); b) quelqu'un (spéc. en l'éliminant physiquement) 1928 (MALRAUX, Conquér., p. 82); 3. 1866 « vendre à bas prix » (AMIEL, Journal, p. 189). Prob. empr. à l'ital. liquidare, attesté au sens 1 dep. début XVIe s. (SANUDO ds BATT.), proprement « rendre fluide, liquide » (dep. ca 1300, ibid.), empr. au lat. tardif liquidare (Ve s. ds TLL), dér. de liquidus (liquide1). Fréq. abs. littér. : 245. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 188, b) 197; XXe s. : a) 247, b) 624. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 336. - QUEM. DDL t. 6.

liquider [likide] v. tr.
ÉTYM. 1520; de liquide, probablt d'après l'ital. liquidare, d'abord « liquéfier », puis t. de fin., déb. XVIe.
1 Dr. Rendre liquide (I., B.); soumettre à une liquidation. || Liquider un compte, une succession, une société.Liquider son bien : « payer ses dettes en vendant une partie de son bien, de manière que le restant soit libre de créances » (Académie). Réaliser. || Il a liquidé toutes ses dettes. Régler.
1 Balzac aura payé ses dettes, et la châtelaine de Wierzchownia aura liquidé la difficile succession de son mari (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 348.
Liquider une pension, une retraite.
2 (1839, Balzac). Par métaphore ou fig. Régler, donner sa solution à (une affaire, un différend).
2 Je travaille de plus en plus à liquider mes affaires littéraires, en vue de la mort.
Sainte-Beuve, Correspondance, 1381, 2 déc. 1842.
3 Cette fois, l'Angleterre allait mener la lutte jusqu'au bout, d'autant plus résolue à liquider son vieux compte avec la France qu'elle la voyait privée de ses forces navales par la Révolution puis rendue incapable de les reconstituer par sa détresse financière.
J. Bainville, Hist. de France, XVI, p. 369.
3 (1866, Amiel). Vendre, écouler (des marchandises) au rabais. || Liquider le stock. || Liquider huit mille kilos de sucre (→ Inopportunité, cit.).
Loc. fam. On liquide et on s'en va.Fig. (au sens de « on meurt ») :
3.1 La drogue lui faisait perdre ses femmes et ses amis. Or, sans les uns et les autres, plus d'argent, donc plus de drogue.
Si ce n'est l'ultime dose avec laquelle on liquide et l'on s'en va.
P. Drieu La Rochelle, le Feu follet, p. 38.
4 (1866). Fig. et fam. En finir avec (qqch.). Supprimer rapidement. Débarrasser (se). || Liquider une affaire, un différend. || Il a tout liquidé et il a fichu le camp. Abandonner, (fam.) bazarder, plaquer.Par ext. Consommer, faire disparaître en utilisant. || Liquider les restes. Terminer. || Il a tout liquidé en un repas.
4 Votre ancienne monarchie avait depuis longtemps liquidé la féodalité.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, IX, p. 90.
4.1 — Je suis, reprit Hachanoth, venu pour tout liquider. Ma femme n'a pas voulu s'en charger; cette corvée lui aurait été trop pénible. Je vais arranger tout cela le plus rapidement possible, car j'ai bien d'autres choses à faire. Je vous donnerai des instructions (…)
R. Queneau, les Enfants du limon, II, XLI.
Psychol. || Liquider un complexe, un transfert, le résoudre.
5 (XXe; Malraux, 1928, in T. L. F.). Se débarrasser de (qqn), faire disparaître, notamment, en tuant. || Liquider un témoin gênant. || Liquider qqn physiquement, le tuer.
4.2 Tu avais pourtant de sérieux motifs de liquider Gilbert Varnove, hein ?… Quelqu'un t'a raconté, il y a une dizaine de jours environ, qu'il avait noyé Arlette, ton amie… il y a cinq ans, à Deauville.
J.-P. Melville, Dialogues du film Le Doulos, in l'Avant-Scène, no 24, p. 25.
Renvoyer (qqn). || Ils ont liquidé une partie de la direction.
——————
se liquider v. pron.
Vx. Régler ses dettes (Balzac, les Illusions perdues, in T. L. F.). || Se liquider d'un engagement Acquitter (s').
(Au sens 5). Se tuer, se suicider.
——————
liquidé, ée p. p. adj.
|| Succession liquidée.Affaire liquidée.Fig. et fam. || C'est liquidé, on n'en parle plus.
5 — Et Paris ? — Tu n'as pas entendu la radio ? — Je n'ai pas de radio. — Fini, liquidé, dit Ritchie paisiblement. Ils (les Allemands) y sont entrés cette nuit.
Sartre, la Mort dans l'âme, p. 11.
CONTR. Acquérir.
DÉR. Liquidable, liquidateur, liquidatif, liquidation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • liquider — Liquider. v. act. Terme de Pratique. Rendre clair & certain en matiere d affaires ce qui estoit obscur, incertain & embarrassé. On a liquidé les despens. liquider les interests à tant. liquider ses dettes. liquider son bien …   Dictionnaire de l'Académie française

  • liquider — les despens d un proces …   Thresor de la langue françoyse

  • LIQUIDER — v. a. T. de Jurispr., de Finance et de Commerce. Régler, fixer ce qui était indéterminé. On a liquidé les dépens. Liquider les intérêts à tant. Liquider ses dettes. Liquider la restitution des fruits. Liquider une succession.   Liquider son bien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LIQUIDER — v. tr. T. de Jurisprudence, de Finance et de Commerce Régler, fixer ce qui était indéterminé. On a liquidé les dépens. Liquider les intérêts à tant. Liquider ses dettes. Liquider une succession. Liquider son bien, Payer ses dettes en vendant une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • liquider — (li ki dé) v. a. 1°   Terme de jurisprudence et de commerce. Rendre liquide l avoir, c est à dire clair et net, déterminer ce qui revient à l actif et au passif. •   Ces dettes innombrables furent liquidées à près de 1631 millions, VOLT. Louis XV …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • liquider — v.t. Se débarrasser : Liquider quelqu un. / Tuer : Il s est fait liquider …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • liquider — vt. , se débarrasser de, vendre à n importe quel prix pour se débarrasser, (un stock...) : LIKIDÂ (Albanais.001, Annecy.003, Saxel), BAZARDÂ <bazarder> (001,003, Villards Thônes). E. : Enchère. A1) mettre // jeter liquider aux ordures, à la …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • liquidation — [ likidasjɔ̃ ] n. f. • 1416; de liquider I ♦ 1 ♦ Dr. Action de calculer le montant de sommes à régler; le règlement de ces sommes. Liquidation des dépens par le tribunal. Liquidation de l impôt : calcul des impôts à recouvrer sur chaque… …   Encyclopédie Universelle

  • nettoyer — [ netwaje ] v. tr. <conjug. : 8> • 1175; de net 1 ♦ Rendre net, propre, en débarrassant de tout ce qui ternit ou salit. Nettoyer des vêtements. ⇒ dégraisser, 2. détacher, laver, savonner. Nettoyer la maison (cf. Faire le ménage). ⇒ balayer …   Encyclopédie Universelle

  • liquidateur — liquidateur, trice [ likidatɶr, tris ] n. • 1777; de liquider 1 ♦ Dr. Personne ayant pour mission (amiable ou judiciaire) de réaliser les opérations préalables au partage d une indivision, notamment par le règlement du passif et la réalisation de …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.